En ce 11 novembre, les médias ont davantage parlé du prochain 1er anniversaire du drame du Bataclan que du Sacrifice National du siècle passé. On s’interroge même sur ce que devra être désormais ce 11 novembre, faute de poilus à se mettre sous la dent !
Seules les archives se souviendront.

Ci-dessous, 10ème anniversaire de l’Armistice à Marseille. Bal à la Brasserie Colbert : le monsieur sera en jolie compagnie  !

????????????????????????????????????

Source : Fonds d’Archives de Cabriès aux Archives Départementales 13

FacebookTwitter

Dimanche 23 octobre 2016 a eu lieu le Challenge des Anciens de la Cabro d’Or à l’occasion de la 37ème édition des épreuves de la Cabro d’Or. Ce Challenge a réuni près d’une quarantaine de personnes qui, à un titre ou à un autre, ont participé aux premiers Marathons organisés à Cabriès à partir de 1980.
Nous présentons le premier article de la Cabre d’Or sur le premier Marathon de Cabriès en 1980 et une image du Podium 2016 des Anciens

n-21-1980-1

n-21-1980-2 n-21-1980-3Ci-dessus, 1er Marathon, La Cabre d’Or n° 21 – 1980

 

dsc_0295

Ci-dessus, Le Challenge des Anciens de la Cabro d’Or – 2016, en présence d’élus

FacebookTwitter

Ils s’étaient donné rendez-vous 37 ans après le Premier Marathon de Cabriès, même endroit, même heure … et ils étaient bien là ce dimanche 23 octobre 2016.
Ils n’ont peut-être pas fait les 42 kms comme avant (de toute façon, aujourd’hui, on ne les court plus !), mais ils ont tous fini sur la ligne d’arrivée et nous ont offert un beau spectacle d’amitié.

Au fil des jours prochains, le blog cabredor.cabries.fr vous proposera des images d’hier et d’aujourd’hui de cette manifestation sportive cabriésienne, et le numéro 103 de la Cabre d’Or – à paraitre mi-décembre- lui consacrera un article ..tonifiant.

dsc_014723 octobre 2016, les premiers marathoniens de Cabriès se retrouvent 37 ans après. 
La Cabre d’Or vous racontera tout sur le passé, le présent …et l’avenir de cette aventure.

 

n-29-1983-1La Cabre d’Or n° 29, année 1983. Vous reconnaitrez quelques sportifs et sportives de la photo précédente. 

A Suivre

FacebookTwitter

La Cabre d’Or et le Collège Marie Mauron, c’est une longue histoire.
La Cabre d’Or était là à l’inauguration du collège et même bien avant.
Elle est là, bien sûr, pour les 30 ans !
RV mi-décembre : un article dans le n° 103 et un reportage photos/audio sur le blog

n-46-1988Rémy Groeller  a présidé à la naissance du collège de Cabriès. (La Cabre d’Or n° 46, 1988)

 

 

n-47-1989Ci-dessus, Claude Famechon, principal en  1989 (La Cabre d’Or n° 47, 1989)

 

n-75-2003Ci-dessus, Jean-Marie Bottero, principal en 2003  (La Cabre d’Or n° 75, 2003)

 

dsc_0050Ci-dessus, Fabienne Beltzong, principale en 2016

 

                                                                                               VIVE LES 30 ANS

dsc_0040

 

FacebookTwitter

Le beau collège de Cabriès que nous connaissons aujourd’hui n’a pas vu le jour sans difficultés.
Les démarches débutèrent dés les années 1970. En 1980, un collège intercommunal (aujourd’hui collège Georges Brassens, à Bouc) regroupa les élèves de Bouc, Cabriès et Simiane. Mais dès l’année suivante, devant l’augmentation des effectifs, il fallut ajouter des préfabriqués. Cela ne suffit pas. Un terrain fut bientôt mis à disposition du collège par Cabriès pour y réaliser une annexe qui reçut les 6éme et 5ème. Cette situation provisoire dura jusqu’à la rentrée 1986/1987 où le collège flambant neuf – qui prit le nom de Marie Mauron – ouvrit ses portes à tous les élèves de notre commune. Depuis, il mène une agréable vie au cœur de la pinède et du sport, et ses élèves se distinguent par leurs succès scolaires.
Le numéro 103 de la Cabre d’Or (à paraître mi- décembre) publiera un article sur la manifestation organisée pour les 30 ans du Collège, et notre blog s’y associera avec un grand reportage photos.

n-27-1983Ci-dessus, le Collège ne pouvait que prendre le nom de Marie Mauron, écrivaine de la Provence et amie de Cabriès – Cabre d’Or  1983

n-37-1986Ci-dessus, les élèves de Cabriès étaient répartis entre le CES de Bouc et le CES Boulard, appelé plus communément « le collège de l’OCC »- Cabre d’Or 1986

n-30-1984Ci-dessus, le budget est bouclé, la construction du collège peut démarrer – La Cabre d’Or 1984

n-31-1984-2Ci-dessus, le rêve tant attendu va devenir réalité – La Cabre d’Or 1984

 

n-41-1988Ci-dessus, le collège enfin sorti de terre près du complexe sportif,  le Sport et l’Enseignement côte à côte – La Cabre d’Or 1988

 

n-46-1989Ci-dessus, Bravo à notre collège – La Cabre d’Or 1989

                                                       (A SUIVRE)

FacebookTwitter

L’anniversaire des 30 ans du Collège Marie Mauron de Cabriès a été fêté vendredi 7 octobre 2016 au milieu des 538 élèves et de leurs professeurs dans une joyeuse allégresse, en présence d’élus.
La Cabre d’Or y était présente, comme elle l’était à son inauguration qui eut lieu en grandes pompes en mai 1987, peu après la mise en service du collège.
Le numéro 39 de la Cabre d’Or (été 1987) vous ouvre les pages qui furent consacrées à cette inauguration. Quant au prochain numéro 103 et à son blog qui lui est associé,  ils ne manqueront pas de vous convier à ce bel  anniversaire tout en couleur et en jeunesse.
img133

 

img134img135

FacebookTwitter

img131

img132

C’était en 1987. Déjà, le village de Cabriès ne se reconnaissait plus lui-même.
L’urbanisation dévorait les terres de culture et de vigne qui l’avaient couvert, comme aujourd’hui elle continue d’effacer toutes traces rurales.
« Un regard où passe une grande tristesse » …lisait-on alors.

La Cabre d’Or n° 40

FacebookTwitter

Depuis longtemps, les journées du Patrimoine font dans le « culturtainment », combiné de divertissements et de culture.
Les Archives, élément inestimable du Patrimoine, qui requièrent silence et rigueur, y sont peu à leur aise.
Pourtant, elles ont tant à raconter à qui veut les entendre. La Cabre d’Or, qui se penche régulièrement sur ce Patrimoine du Silence, s’y essaie.

Les deux documents en date respectivement de 1846 et 1847 présentés ci-dessous démontrent l’utilité des Archives.

archives-2

 

 

archives-1

(source : Fonds d’Archives de Cabriès. Archives Départementales 13)

1846 : « J’ai l’honneur de vous dire qu’il me serait pas été difficile de vous produire les pièces que vous me demandez si toutefois elles avaient existé dans nos archives, rôles et autres pièces les plus anciennes Je pense qu’elles ont été adressées à Me Bernard, avocat, jointes au dossier que vous avez en main … »

1847 :  » Je m’empresse de vous faire savoir que l’acte de mariage de feu Pierre Heiriés de Bouc et de Thérèse Florens de Cabriès existe dans les archives de notre commune, mariés le 14 janvier 1777. »

FacebookTwitter

Tôt matin, ce 11 septembre, les pétarades ont éveillé la campagne de Cabriès.
Pour les petits animaux aussi, vilaine date.

Le document présenté est un courrier adressé à la mairie par le Groupement des associations de chasse de Cabriès pour lui demander son avis sur une demande de subvention qu’elle souhaiterait faire auprès du Conseil Général pour les services rendus contre le braconnage. A ce courrier est joint le nom des adhérents.
(Source : Fonds Archives de Cabriès – 1927 – Archives Départementales 13)

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

FacebookTwitter

12 millions d’enfants ont retrouvé, dès le 1er septembre, le chemin de la rentrée. Les 850 000 professeurs les y avaient précédés la journée précédente. Rentrée placée sous le signe de la sécurité (suite aux attentats), de la réforme du collège et des programmes scolaires : hélas,  à la trappe les belles humanités !

Le document proposé, en date de la rentrée 1926, témoigne d’une rentrée difficile pour d’autres raisons .

rentrée

Si le document vous est difficile à lire (même avec le zoom) , voici sa transcription

A M. le Préfet : J’avais écrit dans les premiers jours du mois d’août une lettre à M. l’Inspecteur d’Académie de Marseille au sujet du changement en entier du personnel enseignant dans ma commune et des conséquences que ce changement pouvait avoir. Malheureusement mes prévisions se sont réalisées ! La rentrée des classes pour les garçons à Cabriès et pour les garçons et les filles à Calas n’a pas eu lieu le 1er octobre, ni le 2 parce que l’instituteur et l’institutrice désignés ne sont pas arrivés. La rentrée aura-t-elle lieu aujourd’hui ? Les enfants courent les rues, les parents réclament, les adversaires de l’école laïque critiquent. Défenseur de l’école laïque, j’ai l’honneur de vous prier de vouloir bien, si possible, intervenir auprès de M. l’Inspecteur d’Académie afin que cet état de chose cesse. J’avais informé dans ma lettre que bon nombre d’institutrices ne désiraient pas le poste de Calas pour des raisons que je lui indiquais. Je connais une institutrice, Melle Turc à Septèmes, actuellement affectée à une autre école, qui aurait été très heureuse d’avoir l’école de Calas parce que cette demoiselle a des parents à Calas. C’est donc une attache à Calas et cette personne y resterait. Toutes les raisons que j’indiquais à M. l’Inspecteur n’ont pu le convaincre et M. l’Inspecteur n’a pas répondu à ma lettre. Le maire, Eugène Mirabel.

(source : Fonds Cabriès/archives départementales 13)

FacebookTwitter